Cuisine

je suis une bordelique mais je me soigne…

je suis extrêmement organisée, sais faire des choses pratiques, faciles à utiliser et à ranger… mais seulement au travail. A la maison c’est autre chose, il y a le manque de temps, le fait que faire le ménage n’est pas ma grande passion, que le refaire sans cesse ne me fait pas grimper aux rideaux et quand je vois ma maison propre je n’en profite pas car je sais qu’il faudra moins d’une heure pour que tout redevienne comme avant. bref ca me*****************

j’ai fait le rangement par le vide, mais ce n’est pas le plus efficace.

j’ai fait du tri et des trucs super méga ordonnés, qui l’etaient beaucoup moins au bout de qq semaines…car je ne suis pas la seule que tenir une maison g***.

mais depuis longtemps mon cher et tendre et moi voulions mettre en place des menus pour ne pas se poser l’éternelle question de « qu’est ce qu’on mange » sachant que l’idée de manger toujours la même chose était bannie d’avance!

je suis tombée sur ce site avec des conseils plus ou moins orignaux et parfois plus ou moins bon (genre « lancer la machine le matin avant de partir au boulot et la mettre dans le seche linge en rentrant du boulot », non merci car en 10h de temps mon linge pourra bien pourrir d’où l’inutilité totale de le laver dans ce cas là, mais bon ce n’est qu’un avis de bordélique finie!) mais elle a de super petits plats pour faire des menus. Du coup nous nous sommes inspirés largement de ses propositions en calculant le temps de cuisine, car ce n’est pas les soirs où je suis à peine 1h à la maison que je vais me lancer dans un boeuf bourguignon avant de partir au sport et nous avons établis notre semaine, dejà rien que ca c’est un exploit!!!

donc cette semaine au menu nous avons :tajine express

tajine express

ratatouille

quiche

riz impérial

lasagne

galette / patates farcies

pate / soupe de lentille

Bon deja mauvais point c’est après avoir fait les courses que nous nous sommes apercus que ca faisait beaucoup de viande par rapport à nos habitudes alimentaires. Donc à revoir.

Deuxième mauvais point, le but etant aussi de manger un max de frais, vu le peu de temps que se garde un poisson ou une viande cela signifie que forcément on mange les deux dans la foulée et après on se rabat sur les légumes et les céréales ce qui au niveau répartition est moyen ou alors on ne mange pas que du frais…c’est un peu bête

Enfin le principe de menu de ce type ne peut pas prendre en compte les restes donc il va falloir trouver comment gérer ce point essentiel car il est hors de question de gacher bien entendu

peu importe tout cela on va se tenir à nos fameux menus et durant toute la semaine je vous ferais part des aménagements fait aux recettes pour la vie reelle quand on passe a table à 19h15 max  à table (pour cause de minipouce ultra longue à manger) en rentrant au plus tot à 18h et que le repas n’est vraiment pas la seule chose à faire bien entendu sinon c’est trop simple

A demain

Publicités

2 réflexions au sujet de « je suis une bordelique mais je me soigne… »

  1. Génial ! Je vais suivre cette aventure avec intérêt, ça m’intéresse. J’ai fait l’expérience d’établir mes menus pour une semaine. gain de temps, de réflexion et de stress, mais ça n’est pas facile de s’y tenir (il y a des restes, on n’a pas faim, ou les légumes s’abiment, etc).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s